Monsieur Raoul ! s'écria Grimaud. M. le comte va bien , Tu l'as vu , Non ; où est-il , Je le cherche. Et M. d'Artagnan , Sorti avec lui. Quand , Dix minutes après votre départ. Comment sont-ils sortis , En carrosse. sac voyage longchamp pliage Où vont-ils , Je ne sais. Mon père a pris de l'argent , Non. Une épée , Non. Grimaud ! Monsieur Raoul ! J'ai idée que M. d'Artagnan venait pour Pour arrêter M. le comte, n'est-ce pas , Oui, Grimaud. Je l'aurais juré ! Quel chemin ont-ils pris , Le chemin des quais. sac à main longchamp pliage kaki classique La Bastille , Ah ! mon Dieu, oui. Vite, courons ! Oui, courons ! Mais où cela , dit soudain Raoul avec accablement. Passons chez M. d'Artagnan ; nous saurons peut-être quelque chose. Non ; si l'on s'est caché de moi chez mon père, on s'en cachera partout. Allons chez Oh ! mon Dieu ! mais je suis fou aujourd'hui, mon bon Chapitre CCIV Rivaux politiques 50 Page 56 Le Vicomte de Bragelonne, Tome IV. Grimaud. longchamp bandouliere Quoi donc , J'ai oublié M. du Vallon. M. Porthos , Qui m'attend toujours ! Hélas ! je te le disais, je suis fou. Qui vous attend, où cela , Aux Minimes de Vincennes ! Ah ! mon Dieu ! Heureusement, c'est du côté de la Bastille ! Allons, vite ! Monsieur, je vais faire seller les chevaux. Oui, mon ami, va. Chapitre CCIV Rivaux politiques 51 Page 57 Chapitre CCV Où Porthos est convaincu sans avoir compris Ce digne Porthos, fidèle à toutes les lois de la chevalerie antique, s'était décidé à attendre M.